Linder crée le premier tissu dépolluant

Près de 2 ans ont été nécessaires pour obtenir un tel résultat, invisible à l’oeil, sans dénaturer la forme du tissu, sa souplesse et sa couleur. Cette innovation est possible car la société familiale maitrise encore aujourd’hui le tissage et la teinture de l’ensemble de ses tissus. C’est à l’étape de la teinture, qu’un procédé actif liquide est appliqué sur le rideau, lui permettant de capter et détruire les formaldéhydes et aldéhydes présents dans l’air.

Retrouvez l'interview du PDG au micro d'une Radio du Grand Lyon.